Eclaboulinures

Dans la perspective de son 600ème anniversaire (en 2025), l’UCLouvain souhaite valoriser son patrimoine scientifique. Issu de toutes les disciplines scientifiques, ce patrimoine précieux et diversifié est le témoin matériel de l’évolution des pratiques scientifiques et pédagogiques. Tous ces instruments, spécimens et machines donnent à voir la passion des chercheurs, la créativité des techniciens et la diversité passée du monde naturel. Aujourd’hui encore ces collections peuvent être source d’inspiration, de création, d’expérimentation et d’invention, tant pour le chercheur que pour l’artiste. UCLouvain Culture souhaite proposer une rencontre entre ces collections patrimoniales et des artistes contemporains. C’est dans ce contexte que le service culturel de l’université présente le travail de l’artiste Mu Blondeau qui poursuit actuellement un doctorat en art et sciences de l’art à l’UCLouvain.

Diplômée de ARTs², Mu Blondeau est narratrice visuelle et autrice belge. Ses explorations la mènent vers des récits graphiques à la poésie grinçante. Métamorphoses, enchevêtrements, bestiaires réinventés, ses dessins courtisent le cadavre exquis et l’hagiographie revisitée. Mais c’est surtout la question de la Monstruosité, de son point de basculement vers une transformation des codes et de ses mises en narration, qui lui apparait comme révélatrice d’une ultime quête de sens. L’hybridation qu’elle implique l’attire vers un abîme du non-retour.

Son projet en Art et Sciences de l’Art ancré dans les laboratoires de biologie marine, lui permet de transgresser les genres et de mettre au point de réels dessins vivants à partir d’organismes marins bioluminescents.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Détail de l'événement